La cybersécurité n’a jamais été aussi importante qu’on le pense aujourd’hui. Comme nous passons plus de temps sur Internet, nous avons tendance à partager davantage de nos données en ligne. 

En effet, avec l’explosion des pandémies mondiales, nous sommes confrontés à une situation où chacun reste chez soi et effectue diverses tâches via le réseau. Écoliers, étudiants, enseignants, ont déplacé leurs activités en ligne. Parallèlement, la plupart d’entre eux utilisent des logiciels insuffisamment protégés.

Imaginez la situation où un étudiant doit préparer un rapport ou rédiger un essai mais que le sujet est complètement incompréhensible. Que ferait-il ou elle dans une telle situation ? Bien sûr, Internet est toujours une baguette magique pour tout ce dont vous avez besoin – des devoirs de mathématiques aux essais et projets. Cependant, comment ne pas se faire prendre et éviter d’attraper des virus sur un ordinateur à partir de sites Web suspects ? Cet article partage avec vous quelques conseils utiles.

  • Gardez votre logiciel à jour

L’un des conseils de cybersécurité les plus importants pour se défendre contre les programmes de ransomware consiste à réparer les logiciels obsolètes. Cela signifie à la fois le système d’exploitation et les applications. Une telle méthode permet d’éliminer les vulnérabilités critiques que les pirates peuvent utiliser pour accéder à vos appareils. Voici quelques conseils simples pour commencer :

  • Assurez-vous que les mises à jour automatiques du système sont activées pour tous les appareils.
  • Activez les mises à jour de sécurité automatiques pour votre navigateur Web de bureau.
  • Mettez à jour les plug-ins de navigateur Web périodiquement.
  • Utilisez toujours l’authentification à deux facteurs

Ce conseil n’est pas difficile à mettre en œuvre mais le niveau de sécurité que vous obtenez ne peut être surestimé. Cette fonction est disponible sur la plupart des plateformes – des réseaux sociaux aux forums et applications bancaires. Il s’agit d’une mesure de sécurité supplémentaire qui ne sera pas superflue.

Même le mot de passe le plus fort seul ne suffit pas pour assurer une protection maximale des données personnelles. Avec l’authentification à deux facteurs, chaque fois que vous essayez de vous connecter au système, vous devez entrer un code supplémentaire.

Vous recevez ce code par votre numéro de téléphone ou par email, ce qui vous convient le mieux. Ainsi, même si des fraudeurs découvrent votre mot de passe, ils devront passer par la deuxième étape de vérification, ce qui est beaucoup plus compliqué.

  • Soyez prudent avec les liens

Les liens de courrier électronique ou les liens envoyés via des numéros de téléphone sont un outil couramment utilisé par les pirates informatiques pour amener les gens à révéler leurs informations protégées. Cela se fait souvent sous la forme de documents bancaires, de réservations de vols, d’e-mails de réinitialisation de mot de passe, etc.

Lorsqu’un utilisateur clique sur l’un de ces liens, il est redirigé vers un faux site qui peut être très similaire à son véritable analogue. Bien entendu, le site Web effectuera son processus habituel de demande de connexion ou de saisie d’informations personnelles. Une fois que les pirates auront obtenu ces informations, ils auront accès au compte de l’utilisateur.

Alors, n’oubliez pas de réfléchir à deux fois avant d’ouvrir des liens. S’il vous semble suspect, il vaut mieux rester à l’écart du message voire le supprimer.

  • Attaques d’hameçonnage

Ce conseil est étroitement lié au précédent. En effet, de nos jours, les escroqueries par phishing sont plus dangereuses que jamais. Lors d’une tentative d’hameçonnage, un attaquant force les utilisateurs à révéler des données personnelles, à cliquer sur un lien malveillant ou à ouvrir une pièce jointe qui infecte le système de l’utilisateur avec un logiciel malveillant. 90% des attaques de ransomware sont dues à des tentatives de phishing.

Voici quelques conseils de cybersécurité importants pour éviter les stratagèmes de phishing :

  • N’ouvrez pas les e-mails d’inconnus
  • Vérifiez quels liens sont sûrs et lesquels ne le sont pas – survolez un lien et regardez où il mène
  • Regardez attentivement les e-mails qui vous sont envoyés. Vérifiez la source d’où ils proviennent et vérifiez s’il y a des erreurs grammaticales
  • Limitez vos activités lorsque vous utilisez le Wi-Fi public

Nous devons souvent utiliser le Wi-Fi public. Travailler ou étudier dans un centre commercial ou un café n’est pas une rareté de nos jours. Mais que se passe-t-il si des dizaines et des centaines de personnes sont connectées à un seul réseau ? Exploiter les faiblesses d’un hotspot aussi encombré est bien plus efficace et attrayant pour les pirates.

La première étape pour assurer la protection consiste à désactiver l’option de connexion automatique au Wi-Fi. Assurez-vous que cette option est désactivée sur votre téléphone, tablette et ordinateur portable. Ce faisant, vous réduisez le risque de vous connecter à un point d’accès sans fil indésirable.

En dehors de cela, vous pouvez utiliser un logiciel qui établit une connexion Internet sécurisée, comme un VPN. Cela garantira la sécurité de votre connexion, où que vous soyez. En effet, grâce au VPN, votre trafic transite de manière anonyme et les attaquants auront beaucoup plus de mal à intercepter votre connexion.

  • Sauvegardez régulièrement

Les gens ont tendance à négliger et à éviter cette étape sans se rendre compte à quel point elle peut être utile. Mais personne n’est à l’abri de la suppression ou de l’endommagement de données importantes. Bien sûr, lorsque cela s’est déjà produit, il est trop tard pour faire quelque chose. Il est donc recommandé de se sécuriser à l’avance.

La sauvegarde est le processus de création d’une copie de fichiers importants sur des appareils supplémentaires. Par conséquent, une telle copie sert en quelque sorte de réserve qui aidera à restaurer les données nécessaires. De plus, la sauvegarde est également utile au cas où le périphérique principal n’est pas disponible.

  • Désactiver la géolocalisation

La géolocalisation est activée par défaut sur la plupart des smartphones. Mais il vaut mieux le désactiver si vous n’utilisez pas de navigateur ou de cartes. Pourquoi? Bien sûr, la première raison de le faire est de s’assurer que vous êtes en sécurité et exempt de suivi. Mais à part cela, cette étape vous aidera d’une autre manière.

Les sociétés de marketing ont appris à utiliser la géolocalisation pour générer des offres spécifiques pour leurs utilisateurs. Si le propriétaire du smartphone indique l’emplacement sur Instagram ou Facebook, les informations sont utilisées pour former des offres publicitaires. Si vous désactivez la géolocalisation, vous remarquerez une diminution de la quantité de publicités intrusives.

  • Utilisez de bons programmes antivirus

Cette astuce est plus pertinente pour les machines Windows, bien que l’époque où l’antivirus n’était pas nécessaire sur Mac OS et Linux soit révolue depuis longtemps. N’hésitez pas à acheter un bon antivirus et n’utilisez pas d’antivirus gratuits. Les entreprises qui développent des programmes antivirus coûteux se soucient de leur réputation. Ils essaient de répondre rapidement aux menaces en mettant constamment à jour leurs produits.

Derniers mots

Les cyberattaques devraient augmenter en fréquence et en complexité dans les années à venir. Ainsi, savoir comment se protéger des menaces est une condition préalable à la sécurité en ligne.

Catégories : Tendance

Nicolas Desjardins

Bonjour à tous, je suis le rédacteur en chef de SIND Canada. J’écris des articles depuis plus de 10 ans et j’adore partager mes connaissances. J’écris actuellement pour de nombreux sites Web et journaux. Toutes mes idées proviennent de mon style de vie très actif Je me tiens toujours très informer pour vous donner les meilleure information. Au cours de toutes mes années en tant qu’informaticien, je suis devenu un chercheur incroyable. Je crois que toute information doit être gratuite, nous voulons en savoir plus chaque jour. Vous pouvez me contacter sur notre forum ou par courriel à info@sind.ca.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *